Blog

Le projet de Pyeongchang pour dissimuler les restaurants de viande de chien aux yeux des visiteurs olympiques !

Pyeongchang’s project to hide the Dog Meat Restaurants from Olympic visitors! In French.

Cliquez ICI pour voir les informations télévisées au sujet du projet gouvernemental de Pyeongchang pour changer les enseignes des restaurants de ‘soupe de viande de chien’ (en Coréen)

Vidéo : Nouvelles télévisées de la Chaîne A. ‘Démonter les enseignes de Soupe de Viande de Chien’… le casse-tête de Pyeongchang en avance des Jeux Olympiques.
Ce journal télévisé montre que 41 restaurants de viande de chien dans les régions de Pyeongchang et Gangneung doivent changer leurs enseignes pour retirer les mots signifiant ‘soupe de viande de chien’. La propriétaire d’un des restaurants s’inquiète et pense que le démontage des enseignes va nuire à son entreprise car les restaurants de viande de chien sont différents des autres et se repèrent justement par leurs enseignes extérieures. Un résident de Gangneung mentionne que les enseignes indiquant les restaurants de viande de chien ne sont pas bons pour l’image de la Corée du Sud envers les visiteurs étrangers et il aimerait que ces restaurants prennent cela en considération. Le journaliste parle également du mouvement de boycottage a l’extérieur de la Corée du Sud.

Les Jeux Olympiques 2018 de Pyeongchang seront là dans moins d’un an. Notre ‘ Centre d’action pour le boycottage de Pyeongchang 2018(Boycott PyeongChang 2018 Action Center)’ a une liste d’actions pour vous permettre de protester contre la cruauté de l‘industrie de la viande de chien et de chat en Corée du Sud.

Vous trouverez, ci-dessous, la traduction du commentaire des ‘Avocats pour les Droits des Animaux en Corée’ (Korea Animal Rights Advocates – KARA) concernant les plans de la ville de Pyeongchang pour éviter la critique de cette pratique cruelle qu’est la consommation de viande de chien et de chat en Corée du Sud.

Cliquez ICI pour lire le commentaire de KARA

[Commentaire] Examen des limites et de la signification de la décision de Pyeongchang de changer les enseignes des restaurants de viande de chien en avance des Jeux Olympiques d’Hiver 2018.

La province de Gangwon est en pleine préparation pour accueillir les visiteurs venant pour les Jeux Olympiques qui se tiendront en février 2018. Pour pallier au manque de logements d’accueil et de restaurants, et afin de créer des revenus pour les foyers vivant de l’agriculture, l’industrie hospitalière recevra de l’aide pour renforcer l’esprit de service ainsi que les liens avec la communauté locale agricole et introduire la culture coréenne auprès des visiteurs. En outre, les restaurants risquant de provoquer des émotions négatives chez les visiteurs étrangers seront rénovés, incluant de nouvelles enseignes afin de dissimuler la raison derrière cette polémique et d’éviter ainsi le débat.

Quelle est la raison sous-jacente qui pourrait provoquer des « émotions négatives » de la part des visiteurs des Jeux Olympiques ? 18 restaurants de viande de chien dans la province de Gangwon, autour de Pyeongchang et Gangneung. Le gouvernement va subventionner jusqu’à 10,000,000 won pour que chacun des restaurants change leurs enseignes (3,000,000 won) et rénove leurs installations (7,000,000 won). Le coût sera partagé à 50% entre la province et la ville.

Protestations et boycottages contre la ‘Boshintang’ (soupe de viande de chien) en Corée et les abus que subissent les chiens dans l’industrie de la viande de chien sont habituels avant tout évènement international d’importance. Le gouvernement, cependant, répond régulièrement par des mesures palliatives telles que d’enlever les enseignes plutôt que de résoudre le problème sous-jacent l’industrie elle-même. En dépit du fait que l’Acte de Protection Animale fut le résultat d’un tollé public contre l’industrie de la viande de chien pendant les Jeux Olympiques de Seoul en 1988, le gouvernement n’a fait aucun progrès depuis les 30 dernières années pour adresser ce problème.

Bien que seulement 18 restaurants soient concernés, le retrait des enseignes lisant « Boshintang, Sacheoltang, Yeongyangtang, Yeongyangwon » qui peuvent évoquer le dégoût est certainement significatif, ainsi que la rénovation des fenêtres, des portes d’entrée et des murs pour enlever les mots et les phrases relatives à la viande de chien. Nous ne pensons pas qu’une aide financière de 7,000,000 won pour la rénovation de ces entreprises soit totalement inappropriée.
Ce projet, cependant, ne peut résoudre en soi le problème fondamental et n’est donc qu’une simple formalité. Il sera difficile d’éviter la condamnation du commerce de viande de chien et de la cruauté envers les chiens simplement en retirant les enseignes de 18 restaurants de viande de chien. Il sera tout aussi difficile d’éviter de critiquer le retrait des enseignes comme étant un acte juste pour le spectacle.

Le nom bizarre donné à ce projet, « Restaurants qui évoquent des émotions négatives chez les étrangers », est un problème en lui-même. Alors que l’opposition à la consommation de viande de chien grandit dans notre pays et que l’amendement à la loi de protection animale demandant de punir l’abattage des chiens est en cours, puisque la cruauté animale est intrinsèque au commerce de la viande, le titre du projet conduit les gens à penser, à tort, que ce problème est juste un conflit entre les Coréens et les Etrangers.

De plus, le gouvernement de la province de Gangwon va permettre à ces 18 restaurants de continuer leurs activités pendant les Jeux Olympiques, en dépit du retrait des enseignes, qui seront réinstallées une fois que les Jeux seront terminés, en déclarant qu’il respecte les demandes de ces restaurants.
Et enfin, le gouvernement de la Province de Gangwon n’a déclaré aucun plan pour inciter les restaurants de viande de chien, qui reçoivent cette motivation financière de 7,000,000 won, à changer leurs modèles d’entreprises, ni pendant, ni après les Jeux Olympiques.

La demande pour la soupe de viande de chien est en déclin alors que l’acceptation du chien en tant que compagnon augmente.

Indépendamment des préparations pour l’accueil des visiteurs pour ce prochain évènement international, la société Coréenne doit maintenant commencer les discussions pour abolir la consommation de viande de chien qui est synonyme de cruauté animale sur une grande échelle.

Le gouvernement de la Province de Gangwon doit saisir l’opportunité de ce projet d’enlèvement des enseignes pour élever le statut international de la Corée et enfin dissiper la préoccupation qu’à le monde au sujet de nos pauvres normes associées au bien-être des animaux, symbolisées par le commerce et la consommation de viande de chien.

Malheureusement, pour l’instant, la stratégie de Gangwon est aussi ineffective que la construction d’une maison de sable !

Take Action

BOYCOTTEZ LES JEUX OLYMPIQUES D’HIVER DE PYEONGCHANG 2018

Boycott Pyeongchang_1440x2160_g-2

Photo: Dog meat farm in South Korea. SaveKoreanDogs.org.

Print Friendly, PDF & Email
  1. Marque
    MarqueMarch 17,17

    Pitié pour les animaux

Leave a Reply