Page en Français

Stoppons la consommation de Chien et Chat en Corée du Sud!

small_text_french

 Ferme de chiens à Yongdang, Yangsan, Corée du Sud.  Photo: SaveKoreanDogs

Ferme de chiens à Yongdang, Yangsan, Corée du Sud. Photo: SaveKoreanDogs

Sign Petition_FrenchSignez et partagez les pétitions!“Le monde est un endroit dangeureux, non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et ne font rien.” -Albert Einstein

French-Homepage text with 321 Impact Font

Video: The Dog Meat Professionals: South Korea, The Korea Observer.

south-koreas-dog-meat-cruelty-trailer

Video: SaveKoreanDogs.org(Korean Dogs Sanctuary).

Cruelle réalité

La Corée du Sud a la 14ème plus grande économie du monde et abrite des grandes marques telles que Samsung, Hyundai, Kia, LG, SK, et Daewoo. Cependant, c’est aussi un pays où on estime que 2,5 millions de chiens et des milliers de chats sont abbatus puis mangés chaque année.

Forcés d’endurer des privations et des tortures inimaginables dès leur naissance jusqu’au jour où ils sont abattus, les chiens sont emprisonnés dans des cages crasseuses durant toute leur vie, sans aucune protection lors des intempéries. Ils ne reçoivent pas d’eau, n’ont pas la possibilité de bouger, n’obtiennent aucun soins médicaux, et n’ont jamais la chance de fouler la terre ferme. Leurs tympans sont souvent crevés pour les empêcher d’aboyer.

En pleine journée, souvent devant les autres chiens encore vivants, ils sont électrocutés, pendus, battus, égorgés, ou sont bouillis et brûlés à mort. C’est une pratique motivée par le profit, détaxée. Une industrie non règlementée qui promeut de façon aggressive le mythe disant que manger du chien améliore la virilité masculine et l’endurance. Durant les jours les plus chauds de l’été (Boknal), la consommation se fait encore plus grande.
Les coréens prétendent que plus le chien a souffert, meilleur la viande est. De ce fait, beaucoup de chiens éprouvent des peurs extrêmes et souffre sadiquement avant de mourir. Les chats sont souvent bouillis vivants pour faire des tonifiants, aussi. – “600 chats errant bouillis vivants,” Yonhap News, 5/21/15.

La demande est tellement grande en Corée du Sud, que 20% des chiens mangés sont maintenant importés de Chine. La Corée du Sud est le seul pays connu pour avoir de grands systèmes d’élevages intensifs afin de répondre à la demande de viande de chien.

La choquante cruauté de l’industrie de viande de chien en Corée du Sud. Vidéo sous couverture par StopIt! Korea Campaign

La consommation de viande de chien est une mauvaise coutume qui n’a pas sa place dans une société moderne aussi bien qu’un vice nocif pour la santé mental de nos citoyens. Pour moi, le fait que notre société ait gaspillé les ressources nationales dans les conflits internes qui nous divisent totalement dans tous les domaines de la vie, tels que la politique, l’économie et la religion de l’Antiquité, est le résultat naturel de la mauvaise pratique de la trahison et une perte de confiance en l’humanité à travers l’abattage et la consommation des chiens qui est ensuite appliquée dans les interactions humaines consciemment et inconsciemment. En outre, l’abattage des chiens provoque une grave pollution. Dans le processus d’élevage de masse des chiens, il se produit beaucoup de pollution sonore et ses impacts négatifs sur le public sont sérieux. Pour résoudre ce problème, les éleveurs éclatent de force les tympans des chiens pour réduire le bruit causé par les aboyements. Il n’y a rien qu’ils ne feront pas pour manger de la viande de chien. Par ailleurs, pour la saveur de la viande, les chiens sont pendus par le cou puis matraqués impitoyablement partout avec un club, éclatant leurs organes internes et les tuant brutalement sans pitié. Nous devons en effet appeler cela un comportement d’ordure. – Beopjeong Buddhist Priest, a South Korean National, http://koreandogs.org/?p=5557

Coûts sociaux

Outre la cruauté de l’industrie de la viande de chien, de nombreux problèmes sociaux se produisent à cause de cet élevage et de cette consommation. Tout chien peut être la proie cette l’industrie. Chiens “jaunes”, les chiens abandonnés, les chiens de race, les chiens d’exposition, les chiots non désirés provenant des usines à chiots, les chiens de refuge, les chiens malades, et même les Jindos (race coréenne de type spitz considéré comme un “trésor national” en Corée) -Tous ces chiens peuvent finir en viande.
Beaucoup de propriétaires qui perdent leurs animaux domestiques, ou dont les animaux sont volés, souffrent de savoir que leurs animaux ont probablement eu une fin horrible. Une fois que la viande de chien est cuite, les consommateurs ne savent pas quel type de chien ils mangent. Cela aurait pu être l’animal de compagnie de quelqu’un.
Un des autres problème social, est la misère et la colère des habitants qui se trouvent près des fermes à chiens. Ils doivent supporter la pollution de l’eau, la puanteur, et le bruit. Les habitants doivent se plaindre auprès de la municipalité et protester contre ces fermes à viande pour qu’elles soient supprimés car elles gâchent la qualité de vie de tout le monde.
Parfois ces élevages de viande de chien sont situés juste à côté des écoles où les enfants entendent les cris des chiens abattus. Ce n’est pas une façon d’élever la génération future.

Menaces sur la santé

Les chiens des élevages destinés à la consommation sont bourrés d’antibiotiques et de médicaments — C’est la seule façon de les garder en vie et sans maladies à cause de leurs terribles conditions de vie. De plus, “La consommation de viande avec un haut niveau d’antibiotique entraînerait de graves effets toxiques dans le corps humain, et causerait une perturbation endocrinienne sur le long terme et conduirait finalement à un cancer et au diabète.” – Dr. Tae-Yo Ha, HankookIlBo, 7/4/11. Personne ne devrait se sentir en sécurité en mangeant de la viande de chien.
La Corée du Sud se débarasse d’un tiers de ses déchets alimentaires en les donnant aux chiens d’élevage, ce qui est une pratique hautement illégale dans les pays modernes à travers le monde. Imaginez-vous manger des animaux qui ont été nourris avec des déchets alimentaires pourris, infestés de mouches, asticots, rats et germes infectieux.
Au final, les élevages, les déchets de nourriture et les abattoirs, tout ce qui est destiné aux chiens, est insalubre. Tous les ingrédients sont réunis pour causer des maladies et des intoxications alimentaires.

Aucune justification culturelle

Boycott Pyeongchang_1440x2160_h-2 Il est vrai que la consommation de viande de chien a fait parti de l’histoire coréenne, comme dans un certain nombres de pays asiatiques, mais cela ne justifie pas de poursuivre la pratique. Ceux qui prétendent sans cesse que cela fait parti de la tradition et de la culture coréenne, le font généralement pour essayer d’étouffer les critiques de l’Ouest. Ils tentent également de faire de la consommation de chiens une question de nationalisme. Cependant, manger du chien n’est pas quelque chose dont on peut être fiers et beaucoup de citoyens ont honte que cela arrive encore.

La culture d’une nation devrait être appréciée de tous et devrait venir renforcer un sentiment d’identité et d’image de soi. La culture d’un pays est censé promouvoir le bonheur et l’appartenance. La consommation de viande de chiens ne fait aucune de ces choses.
Bien sûr, des gens de tous les âges, sexes, religions, classes sociales, et niveaux d’éducation mangent de la viande de chien en Corée. Ceci est en partie à cause de la façon dont ils ont été élevés, peut-être ignorent-ils la souffrance qu’ils causent. L’évêque catholique Sung-Hyo Lee s’est une fois vanté «Mon plat préféré est la viande de chien. Mon hobby est de contraindre les prêtres étrangers à manger du chien. Surtout les prêtres français.” – Kyeongin Ilbo, 5/16/11.

Lorsque les dirigeants disent qu’il n’y a pas de mal, et que le gouvernement ne fait rien, les gens sont moins susceptibles de remettre en cause la malfaisance du commerce de viande de chien. Mais cela reflète l’arriération culturelle.

Un dilemme légal

Actuellement la consommation de la viande de chien en Korée su Sud n’est PAS LEGALE. Mais en fait le gouvernement et le grand public ignorent son existence et la laissent continuer.

Certains croyent que la solution des problèmes sociaux, environnementaux et de santé liés à l’industrie illégale de la viande de chien, est de la légaliser. Toutefois, légaliser le fait de manger les chiens ne contribuera en rien à arrêter la cruauté. Ce serait encore plus généralisé et ouvert. Et ce serait impossible à contrôler. Les éleveurs de chiens ne voudraient pas de responsabilités sociales supplémentaires, ainsi que des règlementations et des frais, et continueraient probablement de toute facon à éléver des chiens illégalement.

En ignorant tout simplement les problèmes associés à l’industrie de la viande de chien, le gouvernement peut éviter les dépenses liées au contrôle de celle-ci, éviter tout débat moral et toute réaction de la part des éleveurs et consommateurs de viande canine. Le gouvernement ne fait rien parceque la grande majorité des Koréens affiche une profonde indifférence vis-à-vis de la loi et des principes moraux concernant l’industrie de la viande de chien. Avec un gouvernement et un grand public indifférents, les chiens continuent à être affreusement torturés et mangés comme si cela était légal.

Manger du bonheur – Trailer officiel (2015)

La campagne contre la consommation de chiens à Séoul, Corée du Sud – Eté 2015, Documentaire réalisé par SaveKoreanDogs

Le violent massacre à Daegu, vidéo sous couverture par StopIt! Korea Campaign

Les autres pays consommateurs de viande de chiens

Alors que les pays deviennent plus mordernes et culturellement avancés, et que leurs nouvelles générations deviennent plus éduquées, l’industrie de viande de chiens est de plus en plus rejetée. Elle est considérée comme un fardeau et une source d’embarras. C’est pourquoi certains pays d’Asie ont déjà interdit la consommation de chiens, reconnaissant que c’est incompatible avec l’image de leur pays et un mode de vie moderne.
Mais pendant que les Philippines et la Thaïlande l’ont interdit, d’autres pays avec la Corée du Sud continuent ouvertement cette pratique, comme la Chine, le Vietnam et l’Indonésie.

Si plus de pays peuvent être encouragés à bannir la consommation de chiens et de chats, cela peut influencer leurs voisins à le faire aussi. C’est la raison pour laquelle il est important de continuer à faire pression sur le gouvernement coréen pour mettre un terme à l’industrie de viande de chien — Ceci n’est pas uniquement pour les chiens et chats en Corée, mais aussi pour tous les animaux qui souffrent de torture actuellement.

Rejoignez le combat

VOUS POUVEZ AIDER LES CHIENS EN COREE

S’il vous plaît, envoyez des lettres et téléphonez à la Corée du Sud pour stopper le massacre de chiens et de chats destiné à la consommation.

His Excellency Ahn Ho-Young Ambassador of the Republic of Korea to the United States
Embassy of the Republic of Korea
2450 Massachusetts Avenue, NW
Washington, DC 20008 USA
Phone: 202-939-5600
Cliquez ici pour un exemple de lettre au gouvernement sud coréen!

His Excellency President Moon Jae-In
1 Cheongwadae-ro, Jongno-gu
Seoul 03048
Republic of Korea

The Honorable António Guterres
United Nations Headquarter
405 East 42nd Street
New York, NY 10017 USA
Phone: 212-963-7160
Click for Sample Letter to the UN Secretary General António Guterres!

Boshintang (soupe de viande de chien), Documentaire de StopIt! Korea Campaign

Electrocution à Gangwon-do, vidéo sous couverture par StopIt! Korea Campaign

Les chiots et chatons sont bouillis vivants en Corée du Sud tous les jours! Chiots sauvés de cette horreur à Cheonan .
Cliquez ici pour le Facebook de Nami Kim!

Chien malade à Namyangju, vidéo sous couverture par StopIt! Korea Campaign

Chiots à Namyangju, vidéo sous couverture par StopIt! Korea Campaign

“Chobok” (Premier des trois jours) – Controverse sur la viande de chien en Corée du Sud Cliquez pour la transcription anglaise!

Corée du Sud – L’incroyable vérité (La consommation des animaux de compagnie) (J’aime les animaux TV) Cliquez pour la transcription anglaise!

Boycott Pyeongchang_1440x2160_e-2

BOYCOTTEZ LA CRUAUTE, BOYCOTTEZ LA COREE (French)

BOYCOTTEZ LA CRUAUTE, BOYCOTTEZ LA COREE (French)

BOYCOTTEZ LA CRUAUTE, BOYCOTTEZ LA COREE (French)


BOYCOTTEZ LA CRUAUTE, BOYCOTTEZ LA COREE (French)

BOYCOTTEZ LA CRUAUTE, BOYCOTTEZ LA COREE (French)

Source: Humane Action Alliance

Thank you Bertille Rossi for caring about the animals in the South Korean Dog and Cat Meat Trade and translating our homepage into French!

Print Friendly